09 May 2018

Les solutions pour remédier à l'incontinence urinaire chez l'homme

Incontinence urinaire
Photo Les solutions pour remédier à l'incontinence urinaire chez l'homme

L'incontinence urinaire touche en général les femmes. Cependant, les hommes sont également concernés par ce type de problème.

Les types d'incontinence urinaire

Tout homme peut être sujet à une incontinence urinaire. Elle peut également survenir à tout âge. En outre, elle se présente sous diverse forme. L'incontinence urinaire d'effort est la plus fréquente. Tout effort physique l'activité sportive, le rire, l'éternuement, la toux… peuvent la déclencher.

Ensuite, l'incontinence urinaire d'urgence ou de vessie hyperactive se manifeste par une fuite fréquente durant la nuit. Si l'âge constitue le facteur principal, elle peut également être due aux accidents vasculaires cérébraux (AVC) ou à des maladies comme le Parkinson ou l'Alzheimer. Un cas combinant les symptômes de l'incontinence urinaire d'effort et de l'incontinence d'urgence est dit mixte.

Enfin, l'incontinence par regorgement ou trop-plein. Dans ce cas, la faiblesse des muscles  de la vessie ne permet pas d'évacuer toute l'urine. Souvent, elle est symptomatique d'un problème à la prostate, du diabète ou d'une maladie neurologique.

Causes et solutions de l'incontinence urinaire

À part le vieillissement, le surpoids, la constipation chronique et le port de charge lourd prolongé peuvent être à l'origine de l'incontinence urinaire chez l'homme. Certains sports la favorisent également. Ceux qui sollicitent les muscles abdominaux sont à éviter. C'est le cas des sports de combat, du basket-ball, du volley-ball, de la gymnastique…

Trois solutions sont possibles pour traiter le problème d'incontinence urinaire chez l'homme. Après consultation, un spécialiste est en mesure de déterminer la cause de l'incontinence. S'il juge que la rééducation constitue une solution, un kinésithérapeute spécialisé en urologie prend le relais.

Trois options se présentent pour revitaliser le muscle. Il s'agit du biofeedback, de l'électrostimulation périnéale et de la méthode manuelle. Le patient peut continuer la rééducation à domicile grâce à des appareils de rééducation périnéale. Des appareils qui aident le patient sont disponibles sur les sites de parapharmacie en ligne.

En effet, des appareils comme le Meashape 500 et le MeaBelt 400, permettent de développer en visant précisément les muscles à développer. À travers une ceinture d'électrostimulation, les électrodes fournissent des microdécharges électriques qui stimulent les muscles du périnée.

Le traitement de l'incontinence urinaire

La deuxième option est médicamenteuse. Elle constitue également une solution de première intention par rapport à la chirurgie. En revanche, elle ne concerne que l'incontinence urinaire d'urgence et l'incontinence mixte.

Dans un premier temps, le traitement vise essentiellement à réduire la fréquence de la fuite. Ensuite, il diminue le volume de la miction. Cependant, le principal objectif reste la disparition totale de l'incontinence urinaire.

Ainsi, les principes actifs bloquent les récepteurs muscariniques qui accueillent l'acétylcholine. En effet, ce neurotransmetteur déclenche  la contraction des muscles à l'origine de la fuite d'urine.

En dernier recours se trouve l'intervention chirurgicale. Dans ce cas, l'implantation de sphincter artificiel est recommandée. Le patient est alors en mesure de commander un dispositif par l'intermédiaire d'une pompe contrôlant l'urètre.